Concertation de l'économie sociale
Qui sommes-nous ?
Nos prises de positions
Représentation de l'ES
Mandats
Nous contacter
Plan du site
L'économie sociale wallonne
Connaître l'ES
Observer l'ES
Consommer ES
Entreprendre dans l'ES
Législation ES en un clic
Liens utiles
Recherche
Identification

ConcertES, plate-forme de concertation des organisations représentatives de l'économie sociale Convertir en PDF Version imprimable

Communiqué de presse - 4 novembre 2016 - Rationalisation de la fonction consultative : la réformette de l'Elysette !

Le Gouvernement wallon a décidé de réformer de manière structurelle le paysage de la fonction consultative wallonne. Une réforme inaboutie aux yeux d’Inter-Environnement Wallonie et de ConcertES. Une réforme qui manque les objectifs que le Gouvernement wallon s’était fixé. Place au débat parlementaire qui débutera ce 7 novembre prochain. IEW et ConcertES espèrent que les députés wallons rectifieront le tir.

En initiant le processus, le Ministre-Président du Gouvernement wallon annonçait son intention de faire « tabula rasa ». En ligne de mire : réduction du nombre de conseils d’avis, optimalisation du mode de fonctionnement, rationalisation et cohérence mais aussi amélioration de la représentativité démocratique au sein des conseils d’avis. Au final, après un travail en étroite collaboration avec les seuls représentants du CESW, la réforme s’apparente à une véritable occasion manquée.

Si IEW et ConcertES soutiennent l’objectif d’une rationalisation structurelle de la fonction consultative, en l’état actuel, un goût d’inachevé prédomine et ce, dans une volonté de préserver la composition et les prérogatives du Conseil économique et social de Wallonie (CESW).

 

1° En agissant de la sorte, le gouvernement wallon s’inscrit dans une vision héritée du début du siècle passé, passant à côté d’une fonction consultative plus ouverte aux différentes composantes de la société comme le préconisent les nouveaux objectifs internationaux en matière de Développement durable. IEW et ConcertES ont organisé le 17 octobre dernier un forum afin d’entendre notamment des représentants du Conseil économique, social et environnemental français. Celui-ci a, en 2010, élargi sa composition au pilier environnemental au-delà des partenaires socio-économiques.
Les interviews des parties prenantes de cet évènement sont consultables en ligne.

 

2° Le projet de décret se traduit également par une incapacité à réformer l’existant au point d’hypothéquer le bon fonctionnement des futures instances d’avis. Il pêche par manque de fonctionnalité témoignant d’une méconnaissance manifeste de la réalité de terrain du travail des mandataires. Par ailleurs, en terme de représentation dans les futures instances d’avis, la réforme fait la part belle aux partenaires socio-économiques au dépend d’autres organisations de la société civile, notamment les associations environnementales dont la représentation est fortement réduite (de manière absolue et/ou relative).

Reste à présent à espérer que les députés wallons qui examineront ce lundi le projet de décret seront davantage attentifs à l’ensemble des parties prenantes de la société civile. Dans ce contexte, ConcertES et IEW ont sollicité la tenue d’audition au Parlement afin de faire entendre leur point de vue.

Personnes de contact :

  • Christophe Schoune (Secrétaire général IEW) : 0477/68 50 21
  • Sébastien Pereau (Secrétaire général ConcertES) : 0479/90 48 20

 

Fonction consultative - séminaire - 17 octobre 2016 - Comment organiser le dialogue avec la société civile

 

CESW, CWEDD, CRAT, CWES, … des acronymes qui vous sont peut-être familiers. En Wallonie, de nombreux conseils d’avis remettent… des avis aux autorités publiques sur des projets de texte que ces dernières élaborent. Leur rôle est essentiel pour assurer une démocratie participative efficiente. Ces conseils d’avis sont composés de différents représentants de la société civile (entreprises, syndicats, autorités locales, associations environnementales, consommateurs etc.) en sachant que cette composition varie selon la thématique traitée par le conseil d’avis.

Le Gouvernement wallon a décidé de réformer de manière structurelle le paysage de la fonction consultative wallonne. Outre une réduction du nombre de conseils d’avis, c’est tout un mode de fonctionnement qui est revu de fond en comble dont certaines mesures pourraient nuire à celui-ci.

Afin d’alimenter les discussions en cours, ConcertES et Inter-Environnement Wallonie organisent le 17 octobre prochain au Palais des congrès de Namur de 14 à 18h un forum au cours duquel différents intervenants d’organisations étrangères (Conseil économique, social et environnemental français, conseil économique et social européen) viendront partager leur expérience au sein de la structure d’avis dans laquelle ils siègent. S’en suivra également un débat en présence des acteurs de la société civile wallonne directement concernés par cette réforme.

inscription sur :  http://www.iew.be/spip.php?article7872

 

 

 Etat des lieux annuel 2014

 L'état des lieux annuel portant sur l'année 2014 est à consulter sur le site web de l'Observatoire

L'Etat des lieux 2014

Meilleurs Voeux 2016

 Toute l'équipe de ConcertES vous adresse ses meilleurs voeux pour l'année 2016 !

 Proposition relative à l'accueil des compétences issue de la 6e réforme institutionnelle

 Les fédérations de l'économie sociale réunis ont élaboré une proposition sur l'accueil des compétences 'emploi' au niveau de la Wallonie et de la Région de Bruxelles-Capitale.

Cette proposition a été communiquée aux interlocuteurs sociaux et aux ministres régionaux en charge de ces matières.

Etat des lieux annuel

L'état des lieux annuel portant sur l'année 2013 est à consulter sur le site web de l'Observatoire

http://www.observatoire-es.be/etat-des-lieux-de-leconomie-sociale-2013/

Mémorandum de ConcertES pour les élections 2014 et Cahier de l'Observatoire

ConcertES a commencé, lors de son ConcertES de nouvel an, la diffusion de son mémorandum en vue des élections régionales, fédérales et européennes de mai 2014. Le mémorandum s'articule autour des revendications suivantes:

Elections régionales : de la nécessité d’inscrire pleinement l’économie sociale au sein de la politique
économique et d’accueillir correctement les compétences nouvellement transférées

  • Conserver la mesure SINE, une mesure d’aide à l’embauche de demandeurs d’emplois de longue durée, peu scolarisés
  • Le titre-service, de la nécessité de stabiliser le dispositif et d’en faire réellement un dispositif de soutien à l’emploi durable et de qualité tout en garantissant des prestations de qualité pour les usagers à un prix abordable, notamment pour les personnes fragilisées
  • L’APE / ACS, d’une politique d’emploi à un soutien structurel des politiques fonctionnelles
  • L’Art. 60, §7 et l’art. 61, de l’intérêt d’en faire un tremplin vers l’emploi
  • Rassembler et simplifier les mesures existantes en matière d’embauche des groupes cibles et de formation des travailleurs
  • Une meilleure prise en compte des entreprises de l’économie sociale dans les politiques de développement économique

Elections fédérales: de la nécessité d’un échange d’information et d’une coordination

Elections européennes : de la nécessité de défendre un modèle de société axé sur la solidarité et non sur la concurrence

 Le dernier Cahier de l'Observatoire de l'Economie sociale - L'économie sociale face à la régionalisation des aides à l'emploi constitue une annexe intéressante pour comprendre et mettre en perspective les propositions présentées dans le Mémorandum.

Réponse à la consultation sur la notion d'aide d'état

ConcertES a présenté ses remarques, suggestions et commentaires lors de la consultation de la Commission européenne sur le Projet de communication de la Commission relative à la notion d'aide d'État au sens de l'article 107, paragraphe 1, du TFUE.

Vous pouvez consulter l'entièreté de la réponse de ConcertES .

 

Réponse à la consultation sur le RGEC

ConcertES a présenté ses remarques, suggestions et commentaires lors de la consultation de la Commission européenne sur une nouvelle proposition de Règlement Général d'Exemption par Catégories (RGEC).

Vous pouvez consulter l'entièreté de la réponse de ConcertES .

 

ConcertES de Nouvel An 2014

La deuxième édition du ConcertES de nouvel an a eu lieu ce jeudi 23 janvier 2014 à Namur. ConcertES y a invité ses membres, partenaires et autres personnes intéressées pour présenter ses voeux.

Il n'est jamais trop tard pour le souhaiter : Bonne et Heureuse année 2014 !

Ce n'est pas seulement pour présenter ses bons voeux que ConcertES a organisé ce ConcertES de Nouvel An.

  • D'une part l'Observatoire de l'Economie Sociale a présenté son nouvel état des lieux de l'économie sociale, à découvrir sur le site web de l'Observatoire de l'Economie Sociale ;
  • D'autre part c'était l'occasion de présenter le mémorandum de ConcertES pour les élections de mai 2014 ;
  • Enfin, c'était l'occasion de s'octroyer un "demi-soupir" et d'échanger autour d'un ballet dînatoire.

 

invitation ConcertES de nouvel an 2014

Réformes institutionnelles - réactions et propositions de l'économie sociale

Lors de son assemblée générale du 20 juin dernier, ConcertES a défini une série de réactions et de propositions concernant diverses matières concernées par les réformes institutionnelles.

De cette manière, les acteurs de l'économie sociale montrent leur volonté de contribuer aux débats et aux discussions sur l'accueil et la prise en charge de ces nouvelles compétences afin qu'elles répondent au mieux aux besoins et spécificités que rencontrent les régions.

Ces diverses réactions et propositions sont réparties en 5 points :

- les politiques d'emploi public cible

- les titres-services

- l'article 60, §7

- les plans emplois (APE/ACS)

- le 'programme économie sociale'

 

Rapport d'activités 2012

 Découvrez ici le Rapport d'activités de l'année 2012 , approuvé par l'assemblée générale du 20 juin 2013.

 

25 avril 2013 :  L'avenir des Titres-services ... et la qualité de l'emploi, on s'en balance ?

 L'avenir des Titres-services ... et la qualité de l'emploi, on s'en balance ?

 ConcertES de Nouvel An - Voeux de ConcertES pour 2013

C'est une première, ConcertES a invité ses membres, partenaires et autres personnes intéressées pour présenter ses voeux.

Il n'est jamais trop pour le souhaiter : Bonne et Heureuse année 2013 !

Que celle-ci soit musicale, sans fausses notes ni harmonie dissonante mais plutôt pleine de compositions réussies, de virtuosité, de surprises et d'accords parfaits sans oublier quelques silences (car même le silence est de Mozart!).
Bref, Tout le meilleur ... Et Mieux Encore !

Ce n'est pas seulement pour présenter ses bons voeux que ConcertES a organisé ce ConcertES de Nouvel An.

  • D'une part il y a l'Observatoire de l'Economie Sociale qui a de nouvelles données à présenter et que vous pouvez découvrir sur le site web de l'Observatoire de l'Economie Sociale ;
  • D'autre part c'était l'occasion de faire le point à l'aube d'une année pleine de défis et d'espoirs : ConcertES a ainsi pointé les enjeux que représentent la régionalisation de l'emploiet du dispositif titres-services ;
  • Enfin, c'était l'occasion de s'octroyer un "demi-soupir" et d'échanger autour d'un ballet dînatoire.

 

 Invitation ConcertES de Nouvel An

 

Rapport d'activités 2011

Voici le rapport d'activités 2011

 Découvrez l'Observatoire de l'Economie Sociale développé par ConcertES et ses fédérations membres

 

 Rendez-vous sur http://www.observatoire-es.be

Qui sommes-nous?

ConcertES s'est vue confier par arrêté du Gouvernement wallon du 5 février 2009 la mission de représentation des entreprises d'économie sociale. Plate-forme de concertation des organisations représentatives de l’économie sociale en Région wallonne et à Bruxelles, ConcertES a été initiée fin 2005 par trois fédérations transversales d'économie sociale (FEBECOOP, SAW-B et SYNECO). Répondant tant au vœu des instances régionales et fédérales qui souhaitaient un interlocuteur unique qu’à celui des différentes fédérations de l’économie sociale en recherche d’un espace de réflexion, ConcertES a, depuis, largement démontré sa plus-value.

Abritée pendant 2 ans au sein d’une autre ASBL, ConcertES s’est autonomisée en décembre 2007. Ses statuts lui définissent pour but de représenter, défendre et promouvoir l’économie sociale, à travers la réalisation des missions suivantes :

  1. Etablir un pont, être un lieu de rencontre entre les différentes initiatives et fédérations d'économie sociale ;

  2. Développer une analyse sur une série de questions touchant à l’économie sociale par la mise sur pied de groupes de travail thématiques ;

  3. Représenter et défendre le secteur de l’économie sociale auprès de toute instance publique et au sein d’instances consultatives ; jouer un rôle d’articulation entre le secteur et les pouvoirs publics ;

  4. Promouvoir l’économie sociale, particulièrement par la mise en place et la diffusion d’outils de promotion de ses principes.

Notre vision de l'économie sociale 

L'économie sociale est définie, par ConcertES et ses membres, de la manière suivante :

Par économie sociale, on entend les activités économiques productrices de biens ou de services, exercées par des sociétés, principalement coopératives et/ou à finalité sociale, des associations, des mutuelles ou des fondations, dont l’éthique se traduit par les principes suivants :

1° finalité de service à la collectivité ou aux membres, plutôt que finalité de profit ;

2° autonomie de gestion ;

3° gestion démocratique et participative ;

4° primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition des revenus.

Cette définition a été récemment reprise dans le décret wallon du 20 novembre 2008 relatif à l'économie sociale.

Nos fédérations membres 

ConcertES regroupe des fédérations :

- d'opérateurs d'insertion (EFT, OISP, EI, ETA),

- d'opérateurs d'insertion par l'activité économique (Coopérative d'Activités, couveuses),

- d'opérateurs de secteurs spécifiques (Services de proximité, recyclage) et

- d'opérateurs de développement de l'économie sociale (agences-conseils, financement alternatif)‏

 ... ainsi que des fédérations d'entreprises sociales et des fédérations transversales.

Le conseil d’administration de ConcertES est constitué des fédérations Atout EI, EWETA, FEBECOOP, FeBISP, SAW-B et SYNECO. L’ensemble des membres constitue l’assemblée générale, qui est la véritable instance de décision de l’association, et se réunit toutes les six semaines en plénière.  Des groupes de travail thématiques sont mis sur pied selon les besoins justifiés par l’actualité politique ou législative.

Les membres de ConcertES sont, au 31 décembre 2013 :

ACFI - AID - ALEAP - ATOUT EI - CREDAL - CAIPS - COOPAC - Equilibre - EWETA - FEBECOOP - FéBISP - RES - Réseau Financement Alternatif - RESSOURCES - SAW-B - SYNECO           

Notre équipe 

L’équipe de ConcertES est constituée de quatre personnes (dont deux se consacrent aux travaux de l'Observatoire de l'Economie sociale).

  Le site web de l'Observatoire de l'économie sociale est en ligne!

L'Observatoire transfrontalier de l’économie sociale s’inscrit dans le cadre du projet D.E.S.I.R., soutenu par le programme européen INTERREG IV et mené en partenariat par ConcertES et la CRESS (Chambre Régionale d’Economie Sociale et Solidaire) Nord-Pas-de-Calais.

http://www.observatoire-ess.eu

 


 Qui sommes-nous ?